Accès gratuit
Editorial
Numéro
Biologie Aujourd'hui
Volume 212, Numéro 1-2, 2018
Page(s) 53 - 53
DOI https://doi.org/10.1051/jbio/2018021
Publié en ligne 26 octobre 2018

Au nom de la Société de Biologie, je voudrais remercier l’association Mérite et Dévouement Français et son Président M. Jean Paul de Bernis, d’avoir pensé, par l’intermédiaire de M. Thierry Rayer, à honorer notre « vieille » société par ce diplôme.

Vieille, car elle est la plus ancienne des sociétés savantes dans le domaine des sciences de la vie. Elle a en effet été créée en 1848 sous l’impulsion de deux jeunes chirurgiens, François Follin et Charles Nicolas Houël, et de Charles Robin, un des élèves de Pierre Rayer.

Pierre Rayer était le médecin de Napoléon III et le fondateur de la néphrologie en France. Doyen de la Faculté de Médecine, membre de l’Académie de Médecine, il fut Président de l’Association Générale des Médecins de France et présida également l’Académie des Sciences. Il obtiendra de l’Empereur la création d’une chaire d’histologie et par ses qualités de visionnaire, il dotera les hôpitaux d’instituts de recherche, les ancêtres de nos CHU actuels.

Comme tout médecin de l’époque, Pierre Rayer était un grand humaniste. Il sauva de nombreuses vies dans ses activités médicales et eut le mérite d’aider à la formation de nombreux savants dont Claude Bernard, Casimir Davaine, Jean Martin Charcot, Charles Édouard Brown-Séquard, Emile Littré parmi les plus connus.

Pierre Rayer imagine puis décide d’organiser des réunions à Paris « où viendraient s’éclairer mutuellement des phénomènes de la vie, tous ceux, physiciens, chimistes, naturalistes, médecins qui s’intéressent à ces phénomènes ». C’est ainsi qu’est née la Société de Biologie et qu’elle continue de fonctionner depuis 170 ans.

Avant moi se sont succédés trente et un présidents dont une seule femme, Françoise Dieterlen.

Des noms illustres ont été membres de cette société, des prix Nobel comme des membres étrangers, Cajal, Golgi et De Duve, mais aussi Charles Richet (Président de 1918 à 1923), Alexis Carrel, Charles Nicolle…

La Société de Biologie a eu une place mondiale dans le développement des sciences biologiques. Elle eut dès le début un journal, les Comptes Rendus de Société de Biologie qui, depuis quelques années, est devenu Biologie Aujourd'hui.

La Société de Biologie a encore deux filiales très actives à Strasbourg et à Montpellier et une autre au Japon.

Ce diplôme est une reconnaissance du travail accompli non seulement par nos aînés que je viens de citer, mais aussi de toutes celles et ceux attachés à cette Société.

Merci à toutes et tous pour votre présence. Merci M. de Bernis, merci M. Rayer, merci M. Druz de récompenser ainsi la Société de Biologie.

Citation de l’article : Rostène, W. (2018). Diplôme Mérite et Dévouement Français à la Société de Biologie. Biologie Aujourd'hui, 212, 53-53


© Société de Biologie, 2018

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.